We’re a company of
talented engineers & mechanics

We are one of the leading auto repair companies.

We practice innovative methods of car repair and tuning

This means that we have new equipment for any type of examination, repair and customization service.

More about Us

We Provide Professional Service

We are one of the leading auto repair companies.

Why
Clients Choose
Our Services

We appreciate your trust and hope that you find our services helpful.

More Services

0
Years on the Market
0
Satisfied Clients
0
Professional Mechanics
0
Custom Projects

What Clients Say

We are always happy to hear your honest opinion about our service and the experience that you get at our shop!

Je recommande vivement Service professionnel accueil chaleureux et à l’écoute livraison rapide bravo à tout l’équipe.

B. Bassem

B. Bassem

Service pro qualité des produits originale merci bien et bon continuation
B. Aymen

B. Aymen

Produits originaux et beaucoup de professionnalisme bonne continuation

H. Adel

H. Adel

Our Latest News

We post the latest news and updates from the world of cars, trucks, and accessories weekly. Stay tuned!

304.2023
Qu’est-ce qu’un additif pour voiture et à quoi servent-ils ?

Les additifs sont des substances avec des composés chimiques que l’on ajoute généralement aux différents carburants, diesel comme essence. On peut les voir un peu comme des vitamines pour le moteur, leur rôle étant de pallier certaines carences.

Il peut être difficile de discerner exactement ce qui relève du marketing et de la réalité effective lorsque l’on évoque leurs bienfaits. Le rôle des additifs est d’améliorer l’efficacité et le fonctionnement des différents éléments du groupe motopropulseur, dans le but d’offrir de meilleures performances de conduite et de préserver le véhicule.

Ces produits miracles sont censés éliminer les conséquences négatives liées à l’utilisation des carburants, comme les dépôts, ce qui permet d’améliorer les performances du moteur. Les additifs sont également censés protéger le moteur du véhicule contre la corrosion de l’intérieur.

Les additifs sont généralement vendus dans la même section que les autres fluides, comme le Liquide de frein ou les huiles moteur.

Différents types d’additifs et leurs rôles

Les additifs ont différentes propriétés en fonction du rôle qu’ils sont supposés jouer. On peut trouver des additifs qui promettent de meilleures performances, d’autres qui promettent de réparer les pannes, d’améliorer la lubrification et de prolonger la durée de vie du moteur, enfin certains proposent de nettoyer la mécanique en interne.

Ces différents types d’additifs vont ainsi influencer plusieurs parties du système :

  • i Les additifs de carburant existent à la fois pour les moteurs essence et les moteurs diesel. Ils sont conçus pour nettoyer les injecteurs, réduire les émissions de gaz d’échappement, empêcher la corrosion des conduites de carburant et du réservoir, réduire les cognements et les ratés d’allumage et faciliter les démarrages à froid. Ils permettent également d’améliorer le rendement énergétique en permettant au carburant de brûler plus facilement.
    additif filtre à particules
  • i Les additifs pour l’huile moteur améliorent le pouvoir lubrifiant de celle-ci et, par conséquent, réduisent les frottements et améliorent les performances. Ils empêchent également la formation de cambouis et prolongent ainsi la durée de vie de l’huile. Ces additifs ont une influence positive sur le fonctionnement du moteur lorsque les conditions climatiques et de charge sont difficiles. Attention toutefois aux additifs à base de soufre qui peuvent réduire le rendement du carburant et endommager les convertisseurs catalytiques. Par ailleurs, certains additifs détergents peuvent agir contre d’autres additifs qui réduisent la friction.
    Les additifs pour l’huile moteur
  • i Les additifs pour la boîte de vitesse renforcent l’épaisseur de l’huile et conservent ses propriétés lubrifiantes. Cela a pour but de réduire le frottement et la chaleur, pour des changements de vitesse plus fluides, moins d’usure et une réduction des frais d’entretien.
    Il existe différents additifs pour l’huile de transmission selon qu’il s’agit d’une boîte de vitesses manuelle ou automatique.
  • i Les additifs pour le circuit de refroidissement sont utilisés de manière préventive pour améliorer la capacité des liquides de refroidissement afin qu’ils maintiennent des températures de fonctionnement optimales sous des températures extrêmes. Ils aident à améliorer la dissipation de la chaleur, éliminer les impuretés et prévenir la corrosion à l’intérieur de la canalisation du radiateur.

Le conseil d’Autodoc : les carburants disponibles dans les stations essences de marque (du type Total ou Elf) sont déjà enrichis en additifs, contrairement à l’essence disponible dans les supermarchés par exemple. Cela peut expliquer et justifier la différence de prix. En fonction de vos habitudes d’achat, mais aussi de la vétusté de votre véhicule, l’ajout d’additifs pour le carburant peut donc se justifier ou non.

Types d’additifs du carburant diesel

Pour améliorer les caractéristiques du carburant, on utilise divers additifs :  chimiques qui, en réagissant avec les composants du carburant, catalysent ou inhibent divers processus chimiques. Les additifs sont souvent complexes et ont plusieurs fonctions en même temps. Actuellement, les plus populaires sont :

  • Ils modifient la combustion. Ils augmentent le chiffre cétane. Ils court-circuitent le démarrage à froid et réduisent l’émission de fumée. Ils contribuent à augmenter la puissance du moteur. Lors du processus de décomposition des molécules de ces produits, des radicaux libres hautement inflammables se forment, ce qui enflamme le carburant. Ils sont uniquement efficaces à l’étape initiale de fonctionnement du moteur. Ils comprennent par exemple : Liqui Moly Systempflege Diesel, Wynn’s Diesel Cetane Plus, Wynn’s Supremium Diesel et Liqui Moly Super Diesel Additiv.
Ils modifient la combustion - Types d’additifs du carburant diesel
  • Ils modifient le brûlage. Ils comprennent des additifs anti-fumée, anti dépôt et anti-suie. Ces produits ont un effet catalyseur sur le brûlage de la suie et en changent la structure. Ils réduisent la fumée d’échappement, préviennent l’usure du moteur et du système échappement, prévenant aussi un bouchage prématuré du filtre à particules. Les produits les plus connus de ce groupe sont : Liqui Moly Diesel Russ-Stop, Wynn’s Clean Burn Diesel, Marly Diesel Booster, Liqui Moly Super Diesel Additiv et autres.
Ils modifient le brûlage: Types d’additifs du carburant diesel
  • Produits de nettoyage. Ils dissolvent les dépôts dans le système d’injection du moteur et dans le catalyseur, les gardant suspendus, préviennent la formation de nouveaux dépôts et contribuent à nettoyer la vanne EGR. Les produits les plus populaires de cette catégorie sont : Wynn’s Diesel Turbo Cleaner, Liqui Moly Diesel-Spulung, BIZOL Diesel System Clean+ d60, Motul Engine Clean et autres.
Produits de nettoyage: Types d’additifs du carburant diesel
  • Anti-usure. Ils améliorent les propriétés lubrifiantes du carburant. Ils préviennent l’usure du moteur, augmentent son efficacité et améliorent sa performance. Ils permettent de réduire la consommation en carburant et assurent un fonctionnement peu bruyant du moteur. Des exemples de produits dans ces catégories sont : Liqui Moly Speed Diesel Zusatz, Liqui Moly Super Diesel Additiv et MARLY CTi Diesel.
Anti-usure - Types d’additifs du carburant diesel
  • Antigel. Ils améliorent les propriétés du carburant diesel à basse température, préviennent sa solidification et empêchent le bouchage du filtre et de la ligne de carburant. Les produits les plus connus de cette catégorie sont : Dee-Zol Concentrate Diesel Treatment, Mannol Winter Diesel, Liqui Moly Diesel fliess-fit et autres.
Antigel - Types d’additifs du carburant diesel

Conditions d’utilisation des additifs

Les additifs sont généralement ajoutés avec le carburant au moment de faire le plein, conformément aux instructions figurant sur l’emballage. Il est impératif de respecter les dosages indiqués dans les instructions et il est plutôt conseillé de ne pas opter pour des additifs premier prix, car la qualité risque de s’en ressentir.

Lors de l’achat, il convient d’être attentif à ce que l’agent soit bien adapté à son véhicule. En cas de doute, il est utile de demander conseil auprès d’un revendeur spécialisé dans les produits automobiles ou directement au constructeur. Ceci est vraiment important, car l’utilisation d’additifs non homologués peut être une clause d’annulation de la garantie du véhicule, en particulier en cas de casse du moteur.

Quand utiliser un additif ?

Sur les véhicules modernes, les avantages liés à l’ajout d’additifs ne sont pas nécessairement flagrants, en particulier si vous entretenez votre véhicule comme il faut et pensez à faire la vidange dans les temps. L’ajout d’additifs est beaucoup plus intéressant pour certains véhicules plus anciens, notamment les véhicules de collection. Selon les modèles, ces produits peuvent en effet avoir un effet positif sur le kilométrage et protéger le véhicule de la corrosion.

Sur les véhicules modernes, les additifs peuvent également s’avérer très intéressants si vous n’utilisez pas le véhicule régulièrement (seulement l’été par exemple). Cela permettra en quelque sorte de rafraîchir le véhicule, mais il faut bien penser à ajouter les additifs avant le stockage, lorsque le véhicule est préparé pour l’hivernage.

La différence de prix entre différents additifs peut être relativement élevée (certains produits pouvant coûter plusieurs centaines d’euros), surtout qu’il est conseillé de choisir une marque établie si vous vous décidez à en utiliser un.

Comment choisir un lubrifiant de qualité pour un moteur ?

204.2023
Bien choisir ses pneus : tous nos conseils

Le Code de la route impose de changer les pneumatiques dès lors que le témoin d’usure d’une hauteur de 1,6 mm est atteint mais rien ne vous empêche de les changer avant. Qu’une alerte se soit allumée au tableau de bord ou que vous ayez constaté la dégradation de vos pneus par vous-même, si la profondeur des sculptures est inférieure à 3 mm, il est temps de penser à choisir des pneus neufs.

Bien choisir ses pneus : tous nos conseils

Comme tous les biens de consommation, les pneumatiques sont normalisés à l’échelle européenne. Cette « étiquette » comporte différentes mentions indispensables qui permettent d’estimer la qualité du produit proposé selon différents critères :

  • La consommation de carburant, subdivisée en six classes de A à G, traduite par la résistance au roulement de vos pneumatiques qui engendre une consommation plus ou moins importante.
  • La qualité du freinage du sol mouillé, répartie en cinq classes de A à F, déterminées grâce à un test qui consiste à faire un freinage d’urgence à 80 km/h et de mesurer la distance de freinage. A indiquant un freinage court et F un freinage de moindre qualité car plus long.
  • Et enfin, le bruit de roulement indiqué en dB. Il s’agit de cette sorte de « résonance » qui vous agace tant quand vous conduisez !

Ces éléments « standards » établis, il ne vous reste plus qu’à identifier la taille de vos pneus et à définir quelle « saison » va avoir votre faveur.

1- Bien choisir la taille de pneus adaptée à votre véhicule

En règle générale, pour choisir vos pneus – du moins leurs dimensions – vous pouvez vous référer aux informations du constructeur et vous en contenter. À défaut, il suffit de savoir « lire » les indications portées sur leur flanc pour déterminer les modèles adéquats.

Bien choisir ses pneus : tous nos conseils

Par exemple : 225/50 R16 92V :

225 représente la largeur, 50 la hauteur, R pour Radial, 16 le diamètre, 92 l’indice de charge. Le tout vous donne un facteur de vitesse « V ».

Indiqués sur les pneus, les indices de charge et de vitesse sont adaptés au poids et à la puissance de chaque véhicule lors de son homologation. L’indice de vitesse traduit la vitesse maximale pouvant être atteinte par le pneumatique. Cette vitesse maximale correspond à celle de votre véhicule. Si vous pouvez monter des indices de charge et de vitesse supérieurs à ceux de vos pneus d’origine, il est absolument interdit et dangereux de monter des indices inférieurs.

Ces premières indications vous donnent une référence de « taille » parfaitement adaptée à votre véhicule. Il va encore falloir choisir la « saison » et le « type » de pneus.

Le conseil Caradisiac – Le pneu est le seul élément qui vous relie à la route, par conséquent ne cherchez pas à innover et veiller avant tout à votre sécurité. Respectez les préconisations du constructeur que vous pourrez trouver facilement sur internet en renseignant simplement le numéro d’immatriculation de votre véhicule.

2- Bien choisir la « saison »

Il existe trois catégories de « saisons » : été, hiver et 4 saisons (ou « tous temps »). L’hiver se subdivisant, pour ceux d’entre vous qui habitent des régions aux forts taux d’enneigement, entre des pneus cloutés ou des pneus dits « nordiques ».

Les pneus été : un grand classique

Le pneu dit « d’été » est le plus classique, son prix varie de 28 à plus de 300 € en fonction de la taille, de la marque et de la qualité.

« Sol sec » et « sol mouillé » ? Ces subdivisions sous-entendent l’adhérence du pneumatique qui peut varier de 1 à 10 en fonction de la qualité du revêtement routier qui, dans l’Hexagone, se dégrade de plus en plus, du dessin du profil du pneumatique, mais surtout des conditions climatiques.

L’idéal sur sol sec serait de rouler avec des pneus lisses « slick », type F1, extra-larges, car plus il y a de surface en contact avec le sol, meilleure est l’adhérence. Ce type de pneumatiques étant interdit « sur route », les équipementiers ont inventé les semi-slick. Dotés de quelques rainures, ils offrent une excellente adhérence en toute légalité. Avec eux, vous aurez l’impression de « coller » à la route.

Dès qu’il pleut, c’est la capacité du pneumatique à évacuer rapidement l’eau pour éviter l’aquaplaning qui prend le pas. Cette capacité dépend de la taille des sculptures (dessin). Sous une pluie battante, les sculptures en V sont de loin les plus efficaces. Mais ce que vous gagnez en évitant l’aquaplaning nuit à l’adhérence, du fait que la bande de roulement est réduite par l’importance des sculptures. Une fois encore c’est un choix : adhérence sur sol sec ou anti-aquaplanning sur sol mouillé !

Le conseil Caradisiac – Le pneu été offre des performances optimales sur routes sèches ou humides. C’est le pneu qu’il faut choisir si vos étés sont très chauds, avec des températures avoisinant les 40° de façon prolongée. En revanche, il n’est pas en mesure d’affronter des températures inférieures à 7 °C.

Bien choisir ses pneus : tous nos conseils

Les pneus 4 saisons : le partenaire idéal

Les enveloppes « 4 saisons » sont destinées à vous permettre de rouler toute l’année sans être obligé de permuter entre pneus été et hiver. Le pneu 4 saisons est un hybride qui réunit les qualités d’un pneu été et d’un pneu hiver et un partenaire de route idéal si vous circulez le plus souvent dans une région qui nécessite une plage de fonctionnement de – 10° à + 30 °C. En dehors de cette zone, ils seront moins performants que des pneus dédiés « été » ou « hiver », mais à moins de rouler dans la neige ou sur du verglas (et encore), les différences avec ces derniers sont toutefois peu perceptibles.

Leur prix n’est en outre plus un frein car bien qu’ils se situent dans une fourchette de 78 à 300 €, des pneus été haut de gamme sont tout aussi onéreux.

Le conseil Caradisiac – À moins de vivre sur la Cote d’Azur où le climat ne les rend pas indispensables, les pneus 4 saisons sont une excellente alternative pour qui n’a pas envie de changer ses pneus 2 fois par an.

Bien choisir ses pneus : tous nos conseils

Les pneus hiver : incontournables pour les régions enneigées

Il existe 3 différences fondamentales entre les pneus d’été et les pneus d’hiver : leur structure, leur teneur en caoutchouc et leurs sculptures. Quant à leur prix… la fourchette là encore se situe entre 68 et 300 €.

Ainsi, les pneus hiver ou « pneus neige » contiennent plus de caoutchouc naturel, ce qui préserve leur souplesse par temps froid, contrairement aux pneus été, qui durcissent rapidement dans le froid. Les pneus hiver sont au meilleur de leurs performances en dessous de + 7 °C, que la route soit sèche, mouillée, glissante, enneigée ou verglacée.

Ils sont également dotés de milliers de minuscules lamelles qui mordent tout aussi bien la neige que le verglas et qui permettent d’éviter l’aquaplaning, et possèdent des sculptures profondes dans laquelle la neige fondue va s’accumuler et renforcer l’adhérence et la traction sur la neige et le verglas.

Bien choisir ses pneus : tous nos conseils

Les pneus hiver ne sont pas conçus pour être utilisés en plein été. Des températures supérieures à 20° ne posent pas de problème de tenue de route mais augmentent l’usure. Il est donc généralement recommandé de monter ses pneus hiver aux alentours du passage à l’heure… d’hiver. Autrement dit vers fin octobre. Pour la permutation en pneus été, là encore, selon les régions, attendre l’heure d’été (en mars) est pertinent.

Le conseil Caradisiac – Les pneus hiver sont indispensables pour tous ceux qui habitent en Alsace, dans les Vosges, en Isère ou encore dans les Pyrénées et qui vont obligatoirement rouler sur la neige. Attention à bien choisir des pneus portant le logo du flocon de neige.

3- Pneus neufs ou rechapés, une question de coût

Les différents manufacturiers tels Michelin, Bridgestone, Continental, Goodyear, Hankook et Pirelli, présents sur le marché français, proposent une très large offre de pneumatiques en neuf. À peu de chose près, leurs qualités se valent. Vous en trouverez également en sous-marque comme Barum, Tigar, Kleber, Uniroyal, Firestone, Dunlop ou Fulda, qui leur appartiennent mais sont généralement proposés à des prix plus abordables. Car dans le pneu aussi, le marketing, ça se paie !

Pour réaliser des économies, vous pouvez opter pour des pneus rechapés, généralement 30 à 40 % moins chers.

Le rechapage consiste à remplacer la bande de roulement et les flancs usés d’un pneumatique après s’être assuré de la qualité de la carcasse, lui donnant ainsi une seconde vie.

Bien choisir ses pneus : tous nos conseils

Pour qu’un pneu soit accepté au rechapage, il doit avoir été conçu dès l’origine de manière optimale, avec une carcasse suffisamment robuste pour vivre plusieurs vies. Il s’agit alors de pneumatiques de qualité premium ou multi-vie, par opposition à des pneumatiques d’entrée de gamme non rechapables et donc mono-vie.

Les critères de rechapabilité d’une carcasse sont extrêmement stricts et répondent à un cahier des charges très précis. Une sélection rigoureuse est donc effectuée en amont, ce qui garantit un niveau de sécurité et une longévité identiques à ceux d’un pneu neuf. Il est néanmoins préférable d’éviter l’utilisation de pneus rechapés sur l’essieu directeur.

Le conseil Caradisiac – Neuf ou rechapés, c’est avant tout une affaire de prix et de kilomètres. Si vous parcourez moins de 5 000 km par an, ou que vous êtes totalement urbain, les pneus rechapés sont un choix qui se justifie totalement…

Conclusion

Le choix des pneumatiques est affaire de sécurité mais bien trop souvent de coût au détriment de cette dernière. N’oubliez pas que votre véhicule ne « tient » sur la route que par la surface de quatre cartes postales, par conséquent mieux vaut ne pas hésiter à opter pour la qualité.

Des pneus à tous les prix

Sur internet, dans un centre spécialisé, en grande surface ou chez le garagiste, vous trouverez une offre de pneumatiques extrêmement large. Ceci dit, le même pneu (même marque, même référence, mêmes dimensions) peut voir son prix varier du simple au triple en fonction du réseau où vous l’achetez. A vous de trouver la meilleure offre…

Attention, si vous commandez vos pneus sur internet, renseignez-vous auprès de votre garagiste afin de savoir s’il accepte de les monter, ou faites-les livrer dans une station de montage partenaire du site. Néanmoins, dans la mesure où le garagiste ne vous a pas fourni les pneus, seul le montage est garanti.

Bien choisir ses pneus : tous nos conseils

En bref : quel pneu pour quelle température ?

  • Pneu été : de + 7 à + 40 °C
  • Pneu hiver : de – 30° à + 7 °C
  • Pneu quatre saisons : – 10° à + 30 °C.

Ce sont des températures conseillées qui correspondent à des typologies de pneumatiques « idéales » mais rien ne vous empêche de rouler toute l’année avec des pneus d’été, d’hiver ou 4 saisons, en sachant toutefois qu’ils s’useront plus vite ou nécessiteront des distances de freinage plus importantes.

Comment choisir un lubrifiant de qualité pour un moteur ?

104.2023
Comment choisir un lubrifiant de qualité pour un moteur ?

Quel que soit le modèle de sa voiture, le moteur a besoin d’être lubrifié en permanence d’où la nécessité d’une huile moteur de qualité. Cependant, il est à noter qu’on ne doit pas mettre n’importe quelle huile dans n’importe quel moteur. Afin d’assurer le bon fonctionnement du véhicule et sa longévité, il faut choisir la bonne huile, mais comment ? Cette rubrique propose quelques conseils spécifiques permettant de comprendre et de choisir le type de lubrifiant adapté à sa voiture.

Ce qu’on entend par lubrifiant moteur

Pour préserver la performance et le bon fonctionnement d’un véhicule, il est impératif de ne pas ajouter n’importe quel lubrifiant dans son moteur. Le rôle de cette huile est très important parce qu’elle participe essentiellement au refroidissement du moteur tout en limitant l’usure des éléments qui s’y trouvent. La démarche n’est pas donc facile qu’elle en a l’air et risque d’être complexe si on ne fait pas attention, surtout au moment de faire la différence lubrifiant et huile moteur. Sinon, il faut connaître et maîtriser certains critères afin de ne pas se tromper, que ce soit pour un lubrifiant moteur essence ou un lubrifiant moteur diesel.

lubrifiant pour moteur diesel ou essence

Pour avoir une idée, les lubrifiants moteur servent surtout à réduire les frottements et à limiter l’usure entre les pièces en mouvement. De plus, ils possèdent des caractéristiques différentes issues du raffinage du pétrole brut. Chaque lubrifiant est en effet composé de liquides (huiles), de solides (téflon ou graphite) et de consistants (gel de silicone ou graisses). Les lubrifiants présentent des caractéristiques et des performances très variées. Leur point commun reste leur composant principal : l’huile de base. Celle-ci constitue la plupart des lubrifiants qui peuvent être d’origine pétrolière ou synthétique.

Les points à savoir pour choisir son lubrifiant moteur

Le choix d’un lubrifiant moteur dépend en premier lieu de ses indices de viscosité. En plus de la marque du produit à choisir, on peut aussi remarquer une association de chiffres et d’une lettre sur chaque bidon. Celle-ci représente l’indice de viscosité du lubrifiant. Il y a par exemple « 5w40 », « 10w40 » et bien d’autres. Le premier chiffre indique la fluidité de l’huile à froid et le second fait référence à la performance du lubrifiant à haute température.

Les moteurs essence ou diesel récents fonctionnent généralement avec des lubrifiants 5w30 et 5w40. Ces huiles, dites « 100 % synthétiques ». Si le véhicule dispose d’un filtre à particule, alors il faut impérativement opter pour la 5w30. Ces huiles sont parfaites pour le moteur d’un véhicule faisant des arrêts fréquents et beaucoup de redémarrages. Elles facilitent le démarrage à froid du moteur. Les gammes 10w40 procurent un excellent niveau de protection. En revanche, elles requièrent un intervalle de vidange standard, soit environ 10 000 km pour un diesel.

Aussi, il faut bien vérifier les normes indiquées au dos du bidon : ACEA B3/B4, VW500.01, API CF/DF. Ces indications permettent de déterminer si une huile est conçue pour un moteur essence ou diesel, de savoir son niveau de performance. En cas de doute, il vaut mieux vérifier l’information contenue dans le manuel d’utilisateur de l’automobile. Sinon, il est recommandé de demander des informations auprès d’un professionnel pour repérer la viscosité et les normes adaptées à son véhicule.

Qu’est-ce qu’un additif pour voiture et à quoi servent-ils ?

Request an
Appointment

Please fill out the contact form and our operator will contact you to schedule an appointment.


    Available Appointments on 22 avril 2024

      12h40 – 13h101 space available
      13h10 – 13h401 space available
      13h40 – 14h101 space available
      14h10 – 14h401 space available
      14h40 – 15h101 space available
      15h10 – 15h401 space available
      15h40 – 16h101 space available